Il était une fois un immeuble pas trop vétuste pour son âge, au passé chargé d'histoire (de l'époque Médiévale puis Révolutionnaire) dans une bien jolie rue piétonne de Martigues (13) 

Martigues rue des fours

L'histoire raconte que la rue était devenue le fief des seigneurs de ce quartier Martégal , et que des moines y occupaient plusieurs immeubles . Chacune des habitations seigneurales possédaient des fours dans lesquels les habitants du quartier venaient cuire leur pain, en échange d’un petit pécule .

Les maisons se sont transformées au fil des époques, mais certaines ont conservés à l'intérieur un vestige : un four, autour duquel s'organise le plan intérieur des habitations ...

L'immeuble concerné par la  présente réhabilitation fait donc partie de cette rue et possède lui aussi ce vestige insolite .

L'immeuble s'étend sur 3 niveaux d'environ 45 m2 chacun :

L'Etat des lieux 

 

etat de lieux RDC

etat des lieux niv

etat des lieux niv

 

 

Le Projet

Emilie L. , psychothérapeute craque pour l'endroit et le passé historique du lieu . Avec son associé, ils décident d'acheter cet immeuble et me confient en 2010 le projet suivant à réaliser : 

au RDC : Un cabinet de psycothérapie (avec salle d'attente et local à archives)

au 1 er étage : un T2 destiné à usage locatif

au niveau 2 :  Un T2 privatif

 

Au RDC, le four , avec sa voûte chargée d'histoire qu'il nous semblait évident de conserver .

 

P2120117 P2120116

 

Propositions d'Aménagement RDC :

33550_1671648550223_2168386_n

Autre Proposition (retenue : )

33587_1675544127610_1465574_n

La définitive , deposée chez le notaire :

RDC NOTAIRE 2 leg enlevée

 


Réalisation  :

P2120118 P2120127-leg

 

Le cabinet  de psychothérapies :

P2120115

 

 

Au premier étage, en dehors du vasista, on trouve seulement 2 grandes ouvertures en façades, dont une porte fenêtre à balconnet .

Le projet a consisté à aménager cet étage en T2 de façon plus concise par rapport aux ouvertures, en privilégiant également des volumes corrects et et des pièces avec un maximum d' angles droits .

Le projet a nécessité de démolir l'escalier menant au dernier niveau, pour le remplacer par un escalier droit , et en inversant aussi l'acces .

 

 

avant après etage 1

NIV

P2120119_leg P2120120_leg

Le nouvel escalier nous a donc permis de gagner plus de surface au R+ 2

Le voici ,vu depuis le pallier du R+1 : 

P2120121

Ainsi s'est dessiné petit à petit le nouveau T2 au R+2 avec le casi-même cahier des charges que pour le niveau 1 : privilégier beaux volumes et angles droits . En revanche, conserver un maximum de murs, en bon état .

 

NIV

La buanderie a été supprimée pour laisser + d'espace à la cuisine . 

P2120122_leg P2120125

La bonne nouvelle de cet étage a été de pouvoir récupérer 1,50m2 environ d'espace dans l'ancien vide correspondant au dessus du four vouté,  afin de créer un dressing derriere la cloison des toilettes .

P2120126_leg

 

 

 

.