28 décembre 2013

Si 2 vieilles maisons n'en devennaient qu'une ...

* * * *  Dédicace à Bérengère   * * * *

 

 

Dans une vieille rue du nord de Marseille (13), en bordure du canal de Provence, existe une batisse , divisée à l'origine en 5 habitations mitoyennes de 2 niveaux chacune, ayant toutes appartenues à des membres d'une même famille .

Les habitations "côté rue" lors de l'Etat des lieux :

Rue aygadiers 2

 

La disposition des pieces étaient schématiquement la même pour chaque maison : 2 pieces au RDC , 2 chambres + un cabinet de toilette à l'étage, pour une surface n'excedant pas les 45m2 au total sur 2 niveaux .

Schéma de principe de chaque habitation :

schema rue aygadiers

L'Etat des lieux :

Au décès d'une vieille dame, 2 de ces maisons , mitoyennes, se sont donc retrouvées à la vente .

Les 2 habitations étaient déjà en partie réunies,  occupées par le même couple de locataires : une communication créée à l'étage  permettait la circulation sur l'ensemble des 2 maisons .

La cuisine sur l'habitation de gauche avait été détruite pour laisser place à un salon de musique .

La communication entre les pieces du R.D.C se faisait donc uniquement par l'extérieur (les terrasses)

 

le plan d'origine se présente tel ci dessous : (amateurs d'angles droits, s'abstenir :) !^^ )

Dessin 3_Fotor

Dessin 4_Fotor

Le Projet :

Mr M. et Mlle R. , en couple avec une petite fille, intéressés par la possibilité d'assembler les 2 habitations pour n'en faire qu'une me confient alors le projet.

J'interviens pour le relevé de côtes, et certaines choses dès la première visite me deviennent alors évidentes comme :

* supprimer un des 2 escaliers

* supprimer un maximum de cloisons afin d'ouvrir l'espace et de gagner en clarté au RDC

* Recréer une vraie 3e chambre à l'étage , aux dimensions plus confortables

* Conserver le parterre en bon état vieux de 100 ans en tomettes marseillaises (terres cuites hexagonales diametre 12 cm)

sol-tomettes

 

Leurs souhaits :

* une cuisine grande et spacieuse avec ilôt ou comptoir américain

* conserver le conduit de poële pour installer poele à bois ou cheminée

* 2 WC (un à chaque étage)

* 1 SDB avec baignoire, double vasque et douche

* Création d'un espace Range-CD (Mr M. étant mélomane averti et collectionneur) dans l'une des chambres, éventuellement transformable en coin douche dans la 3e chambre

* Création d'une grande baie (180*200) côté Rue

 

Le projet retenu (RDC) :

Dessin 6_Fotor

Décloisonné, le nouvel agencement offre une surface d' environ 40m2 de séjour+cuisine

 

le coin Salle à manger :

COIN SAM_Fotor

 La Cuisine :

SCAN0014

SCAN0017

 

 Au RDC, on se retrouve donc avec un plan plus ouvert,

Le projet retenu (étage) :

Dessin 5_Fotor

 A l'étage, la presque totalité des tomettes a été conservé .

On dispose de 3 vraies chambres, d'une grande SDB , d'un WC et de divers rangements .

 

* * * * * * * * *

 

Enfin, le projet a consisté en dernier lieu à concevoir les espaces extérieurs, ainsi que créer une véranda offrant une BUANDERIE .

Ci dessous : aménagement de la terrasse "coté Canal" .

SCAN0033 MOD

SCAN0032

 

Conclusion :

Le projet n'a finallement pas vu le jour, Mr M. et Mlle R. se sont désisté à l'achat .

Les maisons se sont vendues à un autre acquéreur , la communication à l'étage a été recloisonnée et chaque habitation se retrouve aujourd'hui indépendante de sa "jumelle mitoyenne", comme à l'origine .

A savoir : un projet de fusion de 2 habitations en une demandent d'énormes formalités admisnistratives (fusion des compteurs eau- electricité-gaz), la fusion des 2 numeros de rue est à faire enregistrer également au cadastre, à déclarer aux services fiscaux et nécessite tout un tas de documents notariaux et juridiques .


22 novembre 2013

Immeuble triangulaire au passé chargé d'histoire en Venise Provençale ...

Il était une fois un immeuble pas trop vétuste pour son âge, au passé chargé d'histoire (de l'époque Médiévale puis Révolutionnaire) dans une bien jolie rue piétonne de Martigues (13) 

Martigues rue des fours

L'histoire raconte que la rue était devenue le fief des seigneurs de ce quartier Martégal , et que des moines y occupaient plusieurs immeubles . Chacune des habitations seigneurales possédaient des fours dans lesquels les habitants du quartier venaient cuire leur pain, en échange d’un petit pécule .

Les maisons se sont transformées au fil des époques, mais certaines ont conservés à l'intérieur un vestige : un four, autour duquel s'organise le plan intérieur des habitations ...

L'immeuble concerné par la  présente réhabilitation fait donc partie de cette rue et possède lui aussi ce vestige insolite .

L'immeuble s'étend sur 3 niveaux d'environ 45 m2 chacun :

L'Etat des lieux 

 

etat de lieux RDC

etat des lieux niv

etat des lieux niv

 

 

Le Projet

Emilie L. , psychothérapeute craque pour l'endroit et le passé historique du lieu . Avec son associé, ils décident d'acheter cet immeuble et me confient en 2010 le projet suivant à réaliser : 

au RDC : Un cabinet de psycothérapie (avec salle d'attente et local à archives)

au 1 er étage : un T2 destiné à usage locatif

au niveau 2 :  Un T2 privatif

 

Au RDC, le four , avec sa voûte chargée d'histoire qu'il nous semblait évident de conserver .

 

P2120117 P2120116

 

Propositions d'Aménagement RDC :

33550_1671648550223_2168386_n

Autre Proposition (retenue : )

33587_1675544127610_1465574_n

La définitive , deposée chez le notaire :

RDC NOTAIRE 2 leg enlevée

 


Réalisation  :

P2120118 P2120127-leg

 

Le cabinet  de psychothérapies :

P2120115

 

 

Au premier étage, en dehors du vasista, on trouve seulement 2 grandes ouvertures en façades, dont une porte fenêtre à balconnet .

Le projet a consisté à aménager cet étage en T2 de façon plus concise par rapport aux ouvertures, en privilégiant également des volumes corrects et et des pièces avec un maximum d' angles droits .

Le projet a nécessité de démolir l'escalier menant au dernier niveau, pour le remplacer par un escalier droit , et en inversant aussi l'acces .

 

 

avant après etage 1

NIV

P2120119_leg P2120120_leg

Le nouvel escalier nous a donc permis de gagner plus de surface au R+ 2

Le voici ,vu depuis le pallier du R+1 : 

P2120121

Ainsi s'est dessiné petit à petit le nouveau T2 au R+2 avec le casi-même cahier des charges que pour le niveau 1 : privilégier beaux volumes et angles droits . En revanche, conserver un maximum de murs, en bon état .

 

NIV

La buanderie a été supprimée pour laisser + d'espace à la cuisine . 

P2120122_leg P2120125

La bonne nouvelle de cet étage a été de pouvoir récupérer 1,50m2 environ d'espace dans l'ancien vide correspondant au dessus du four vouté,  afin de créer un dressing derriere la cloison des toilettes .

P2120126_leg

 

 

 

.

 

14 avril 2007

Maison en Haute Provence

 

 

 

Le cahier des charges : transformer un "cabanon" de vacances ,dans les alpes de Haute en Provence, en résidence principale.

L'Etat des lieux : Un petit bâtiment type 2/3 , de forme carrée, occupant une surface au sol d'à peine 51 m2

J_Mi

Le projet : Construire un bâtiment rectangulaire annexe comprenant 2 chambres, une pièce d'eau , WC et placards de rangements , à raccorder au batiment-cabanon d'origine par la façade Est ( le terrain étant plus dégagé sur cette façade de là) . Puis d'agrémenter l'ensemble d'une toiture en "L" .

Dans le bâtiment d'origine, il a été question de supprimer quelques cloisons ainsi que l'ancienne Salle de douche , afin de laisser plus d'espace à une nouvelle cuisine .

En créant cet annexe, la surface habitable est ainsi doublée pour disposer d'un confortable 100m2 .

J_Mi J_Mi

La réalisation : Le permis de construire est accepté courant 2002 les travaux sont entrepris dans la foulée .

Proposition d'évier

SCAN0041

On apportera encore une dernière modification d'aménagement intérieur suite à une contrainte de raccordement sanitaire . La maison est habitée depuis 2003 .

J_Mi

La nouvelle Salle d'eau :

Le plan et la disposition de chaque sanitaire (baignoire , douche a l'italienne , double lavabo ) m'a été confiée aussi . Coté matériaux, notre choix s'est porté sur du travertin 10*10cm. Le carrelage a nécessité un plan pour son sens de pose

SDB